VMA

Pour faire simple, quand vous pratiquez une activité physique comme courir, nager,… l’oxygène que vous respirez sert à faire de l’énergie.

Si vous augmentez la vitesse de déplacement, vous consommez de plus en plus d’oxygène. Cette quantité d’oxygène utilisable par les muscles a une limite, en effet les poumons, le cœur, le transport par le sang ont des limites.

Il existe donc une vitesse maximale que votre organisme est capable de maintenir de 4 à 8 minutes avant de passer à une métabolisme anaérobie (sans oxygène).

Cette vitesse est alors définie comme votre VMA pour Vitesse Maximale Aérobie où votre consommation d’oxygène est maximum (VO2 max) et votre fréquence cardiaque à son maximum (FCM).

La VMA se mesure en km/h et est généralement comprise entre 8 et 24 km/h

A la différence de la FCM, la VMA peut augmenter avec le temps et un bon entrainement spécifique, à travers une augmentation de la VO2 max (amélioration de la respiration, des capacités d’échange gazeux au niveau des poumons, « musculation » du cœur pour augmenter le débit sanguin, de la capacité de transport du sang avec le nombre d’hématies (globules rouges), du nombre de mitochondries (responsable de la transformation des nutriments et de l’oxygène en énergie) dans les cellules musculaires,…)

La notion de VMA est très liée à la course à pied, pour le cyclisme on parle plutôt de PMA (Puissance Maximale Aérobie), c’est pour cette raison que les tests d’effort réalisés sur vélo donnent une PMA et non une VMA.

Comment mesurer sa VMA ?

Le plus fiable pour déterminer sa VMA est de réaliser un test d’effort sur tapis. Mais pour des raisons pratiques de tenue des électrodes, généralement ceux ci se font sur vélo.

Avant de prendre rendez-vous dans le centre de médecine du sport le plus proche de chez vous en insistant pour faire le test sur tapis, je vous propose 3 tests qui permettent d’avoir une bonne idée d’estimation de votre VMA.

Demi-Cooper : c’est le test le plus simple à faire, mais peut être aussi celui le moins précis. Après un échauffement de 20 minutes, vous allez courir le plus vite possible pendant 6 minutes et mesurer la distance parcourue pendant ce laps de temps. Votre VMA sera alors votre vitesse moyenne tenue sur les 6 minutes. Si par exemple vous avez parcouru 1500 mètres, votre VMA peut alors être estimée à 15 km/h

Pour mesurer cette distance vous pouvez utiliser une montre GPS ou une application si vous décidez de faire le test dans la nature (je vous conseille alors d’essayer de prévoir un parcours sans dénivelé et assez droit), ou alors de vous rendre sur une piste d’athlétisme

Léger-Boucher : c’est le plus connu et le plus répandu dans les club d’athlétisme. Il est aussi nommé le « test des bips » ou le « test des plots » comme l’objectif est de se situer à hauteur d’un plot quand un signal sonore retenti.

Il se réalise sur une piste d’athlétisme après avoir disposé tout les 50 mètres. Après un échauffement correct, le coureur commence le test à une faible allure (généralement 5 à 8 km/h en dessous de sa VMA soit pour un débutant 7 km/h, un intermédiaire 10 km/h et un confirmé 14 km/h) et son objectif est d’arriver au plot suivant au moment du bip sonore de la bande son du test. A intervalle régulier (2 minutes généralement), le laps de temps entre deux bips se réduit pour augmenter la vitesse du coureur par palier de 1 km/h.

Quand le coureur n’est plus capable d’arriver au plot suivant à temps pour concorder avec le bip sonore, on a alors la VMA du coureur.

Léger : ce test est identique au test Léger-Boucher à la différence que le coureur n’évolue pas de façon continue sur une piste d’athlétisme mais entre deux plots distants de 20 mètres en effectuant des aller-retour et les paliers de vitesse sont de 0,5 km/h. Ce test est généralement utilisé pour des sports à forte variation de rythme comme le football, le tennis,…car pour la course à pied qui est continue, les interactions biomécaniques des aller-retours sont discutables.

Vam-Eval : protocole identique que Léger-boucher mais avec des plots distant de 20 mètres et des paliers de vitesse de 0,5 km/h

A quoi sert la VMA ?

La VMA est un point de repère pour entrainement, c’est un bon indicateur de l’avancement des progrès réalisés et une bonne base pour définir les séances à venir.

Une réflexion sur “VMA

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s