Les crampes musculaires

Dans certaines conditions, les muscles squelettiques peuvent se contracter spontanément en dehors du contrôle du cerveau : c’est ce qu’on nomme des spasmes musculaires.

Si le spasme persiste, on parle alors de crampe. Une crampe peut concerner une partie du muscle, un muscle isoler ou un groupe musculaire.

On estime que 95% de la population a eu une crampe au moins une fois dans sa vie.

Elles sont caractérisées par :

  • un durcissement visible et palpable du muscle
  • une durée allant de quelques secondes à un quart d’heure
  • une impossibilité à poursuivre son activité
  • une disparition spontanée

Les zones les plus sujettes aux crampes sont les extrémités:

  • pied
  • jambe (en particulier le mollet)
  • les doigts

Les muscles lisses peuvent aussi être sujet aux crampes (par exemple le « hoquet » est une crampe du muscle diaphragme)

Les causes des crampes musculaires restent encore mal connues car assez complexe, qui sont à la fois d’ordre :

  • vasculaire (insuffisance de circulation sanguine au niveau du muscle)
  • métabolique (production excessive d’acide lactique)

On distingue 3 types de crampes musculaires:

  • d’origine sportive: en cas d’activité physique particulièrement soutenue, quand une position demandant une contraction soutenue est prolongée, une sudation excessive, un échauffement musculaire négligé,…
  • d’origine métabolique en cas de :
    •  déshydratation
    • hypokaliémie (manque de potassium)
    • carences en vitamine B1, B5 et B6
    • défaut de circulation sanguine au niveau des membres inférieurs entraîne un manque d’oxygène, un métabolisme contractile anaérobie et donc l’accumulation de lactate « intoxicant » les muscles
    • le froid : parfois à l’origine de crampe en jouant sur la vascularisation
  • lié à d’autres pathologies : de nombreuses maladies sont susceptibles de générer des crampes : (sclérose en plaques, maladie de Parkinson, diabète, poliomyélite,…)

Traitement des crampes :

Par définition, les crampes sont épisodiques, elles disparaissent d’elles-mêmes et la meilleure solution est de:

  • cesser l’activité en cours
  • procéder à un léger massage pour favoriser la circulation et à revasculariser le muscle
  • une fois la crampe disparue, effectuer quelques étirements avant de reprendre votre activité.

Eviter les crampes:

Les 3 piliers de la prévention pour éviter les crampes sont:

  • l’hydratation : il est conseiller de boire un minimum de 1,5 litre d’eau par jour
  • l’hygiène de vie : éviter de consommer de l’alcool et de fumer qui sont source de déshydratation et savoir se reposer
  • l’alimentation : avoir une alimentation équilibrée pour éviter un déséquilibre minéral

Pour les sportifs, il faut également penser:

  • procéder à un échauffement musculaire
  • réaliser des séances d’étirement
  • observer une progressivité dans l’entrainement
  • s’hydrater, avant, pendant et après l’effort

Si les crampes deviennent fréquentent, je vous conseil de rendre une visite à votre médecin : il existe divers traitements pour résoudre ce problème : compléments alimentaires, phytothérapie, myorelaxants,…

Anecdote du jour :  bon j’en ai pas parlé mais il existe aussi les crampes nocturnes, surtout au niveau des pieds. Et la recette de nos grand-mères était de placer un morceau de savon de Marseille (mais le vrai pas celui made in china fait avec de l’huile d’arachide…), comme si une crampe nocturne te réveille la nuit, il suffit de toucher ce morceau de savon de Marseille avec le pied pour faire disparaître la crampe…l’explication serait que c’est le manque de potassium qui est la cause des crampes nocturnes et comme « miracle » le savon de Marseille en contient…alors je précise deux choses : j’ai jamais essayé et il y a pas de raison de penser que ça fonctionne différemment avec les fans du PSG…

2 réflexions sur “Les crampes musculaires

  1. Merci pour tout ses conseils .
    j ai eu soudainement des crampes cette nuit .
    pratiquant du sport tt les jours et en vu des chaleurs je ne le suis sans doute pas assez hydraté.

    J'aime

    1. Avec plaisir.
      Peut être la conséquence de petites déshydratations qui se sont accumulées les jours derniers avec ces fortes chaleurs en France.
      L’hydratation c’est vraiment la base de tout, j’ai écris cet article pour essayer d’expliquer : http://runningreboot.com/lhydratation/
      Perso, je bois 2L par jour de repos et 2L + 1L par heure de sport…enfin j’essaye, je me force lol
      Bon courage pour tes entraînements en espérant que les crampes nocturnes ne vont par revenir

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s