Agoniste ou Antagoniste

Si vous cherchez dans votre dictionnaire préféré, dans mon cas Le Petit Larousse, la définition pour « Muscle Agoniste » est « le muscle qui produit le mouvement considéré par opposition au muscle antagoniste »…bon ça doit pas beaucoup vous aider!

Alors déjà cela ne concerne que les muscles squelettiques et un même muscle peut être parfois agoniste et d’autre fois antagoniste.

Pour mieux comprendre, prenons l’exemple d’un mouvement simple : une flexion du coude : le muscle agoniste sera le biceps qui se contracte, en opposé, le triceps sera le muscle antagoniste.

Mais dans le cas de l’extension du coude, le muscle agoniste sera le triceps et le muscle antagoniste sera le biceps.

Pour chaque mouvement, il est donc possible de définir le ou les muscles agoniste(s) et le ou les muscles antagoniste(s).

Voici quelques exemples :

  •  Flexion du genou :
    • agoniste : Ischio-jambiers et mollets
    • antagoniste : quadricepts
  • Extension du genou :
    • agoniste : quadricepts
    • antagoniste : Ischio-jambiers et mollets
  • Flexion de jambe (squat) :
    • agoniste : quadriceps et fessiers
    • antagoniste : ischio-jambiers et mollets

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s