Marathon de New-York : The M-day

IMG_4927Le grand jour est enfin arrivé…et la dernière grande difficulté de ce marathon si spéciale dans mon petit cœur de coureur, c’est d’arrivée à temps sur la ligne de départ…oui…oui, tu as bien lu, sur la ligne de DÉPART…car il faut être honnête, le marathon de NYC, c’est pas le côté sportif qui compte, la seule barrière horaire qui existe est celle de l’heure de départ…

Alors déjà, il faut savoir que le parcours ne forme pas une boucle…le principe, c’est de passer dans chacun des 5 boroughs de New York City : Staten Island, Brooklyn, Queens, The Bronx et Manhattan :

Screen-Shot-2017-11-01-at-5.14.57-PM-e1509571013299

La plus longue partie du « voyage » de la journée va donc bien être de se rendre à la ligne de départ :  le pont Verrazano-Narrows du côté Staten Island!!!

5h18 : nous sommes déjà à la bourre sur le programme...par contre, il n'y pas un chat sur le quai du métro...direction le bas de Manhattan...5h18 : nous sommes déjà à la bourre sur le programme…par contre, il n’y pas un chat sur le quai du métro…direction le bas de Manhattan…

 

IMG_4933Par contre toujours pas d’alimentation équilibrée avec mon Classic Coke et ma Pom’potes de contrebande…

 

IMG_4944Toujours pas de chat dans le métro, par contre station après station, on ramasse des coureurs à moitié endormis…

 

« Whitehall St South Ferry » tout le monde descend…bon là c’est certain nous sommes sur le bon chemin…je suis entouré de coureurs qui sortent apparemment d’une soirée pyjama…

 

IMG_4947.JPGLa première queue de la journée…et nous ne sommes même pas encore sortie du métro…

 

IMG_4949Au moins, nous sommes rapidement rassurés (s’il y avait besoin), niveau sécurité, c’est aussi « big is beautiful ».

 

img_4952.jpgStaten Island Ferry, après le métro, il nous faut prendre le bateau…je crois que c’est bien la première fois que je vais au départ d’une course en ferry !!!

 

img_49581.jpgPremière inspection de la journée, nous passons sous les fourches caudines des nez experts de magnifiques labradors…

 

img_4964.jpgAprès avoir avalé du New Balance, en veux-tu en voilà, voilà-t-il pas que Nike fait son petit coup de génie marketing en distribuant à l’entrée de la station de ferry des couvertures de survie estampillées d’un fière swoosh…bon le coup de marketing sera de courte durée car l’organisation qui veille va vite nous les confisquer à la descente du bateau.

 

img_4972.jpgQuand je vous avais dit que la véritable course de la journée c’est avant le départ du marathon…

 

img_4990.jpgUn beau chargement de coureurs : de coureurs qui mangent, de coureurs qui terminent leur nuit, de coureurs qui célèbrent d’être ici,…

IMG_4988…et un con qui fait des selfies devant l’ile de Manhattan qui s’éloigne…

 

img_4984-e1512166215728.jpg…toujours sous haute sécurité…

 

img_5002.jpgAh ouais tout de même…ou comment rassuré un chargement de coureurs aux sphincters troublés en arrivant sur Staten Island.

 

img_5005-e1512166276135.jpgC’est repartie pour faire la queue : pour prendre le bus cette fois-ci.

 

IMG_5011Définitivement sur ce marathon il n’y a ni dress code, ni haircut code !!!

 

IMG_5027La dernière fouille du jour…

 

IMG_5030…toujours sous la surveillance d’une armée de Robotcop…

 

img_5033.jpgAprès un long voyage, nous voilà arrivé à Fort Wadsworth qui va être ma « maison » jusqu’au départ de ces 42,195 km…

 

IMG_5041Il faut maintenant de se trouver une place pour s’installer le plus confortablement possible…

 

Heureusement sur cette base de départ, tout est prévu pour ne pas mourir de faim ou de soif…

 

IMG_5049Tu as même un stand de « Therapy Dog » pour calmer ton anxiété pre-marathon en caressant des chiens…non mais allo?!?

IMG_5062Je dois avouer, j’ai pas vérifié si les 2000 chiottes étaient bien là…mais il y en avait un paquet…même dans les sas…

 

IMG_5055C’est pas tout cela, c’est bien sympa cette kermesse mais je suis là pour « courir » le marathon de New-York bordel!!!  Je récupère mon bonnet super sexy pour ne pas attraper froid et je me dirige vers le sas vert quand mon heure est arrivée…

 

img_5067.jpg…pas de chance pour moi, le sort m’a désigné dans le sas vert donc pas de départ sur le tablier supérieur du pont…mais en attendant je m’entasse dans le « parc à bestiaux » et je commence à retirer et jeter les couches de vêtement en trop…bordel, il ne fait pas chaud…

 

IMG_5079La horde de coureur est enfin autorisée à rejoindre la ligne de départ…

 

IMG_50889h48 : Et voilà, le grand moment est arrivé, je vais terminer le marathon de NYC, le fameux, le mythique…en disant cela, je ne fait pas de fanfaronnade, mais 42,195 km sur du bitume sans barrière horaire, à moins de me casser les 2 jambes, je ne vois pas comment je ne peux pas terminer cela…par contre, je sais déjà que le temps ne va pas être fameux. Je n’ai pas la forme en ce moment pour ce genre d’exercice, et en plus j’ai déjà le ventre qui gargouille…une hypo avant de franchir la ligne de départ, c’est plutôt original, je dois vraiment être plus consciencieux et moins prendre cela à la légère un de ces jours…

9h50 : en attendant, je vais essayer d’en profiter un max et faire au mieux…enfin au moins pire surtout…Sinatra commence à chanter son ode à sa ville de cœur…le départ est donné…pas facile de trouver son espace vitale pour courir librement dans cette marée humaine…et niveau paysage…bah globalement pendant la traversée du pont pour rejoindre Brooklyn, comment dire…on ne voit rien…et pour ne rien améliorer, mes doutes se confirment, les jambes ne sont pas au rendez-vous…pas grave, on va essayer de se caler sur un rythme respectable de 4’45 »/km, ne penser à rien, la cheville gauche tire bien comme à son habitude depuis plus d’un an, mais on va faire avec…

Le premier ravito arrive en même temps qu’un petit crachin breton…et il n’y a pas à dire, le ravitaillement de ce marathon est à la hauteur de sa réputation…inexistant…en gros il y a le choix entre de l’eau et du Gatorade…normalement je ne suis pas du genre à manger sur un marathon mais là comme j’ai la dalle, je me fais un verre de Gatorade et un verre d’eau…et je vais rester sur ce schéma sur les prochains…

Au niveau des jambes, cela ne va pas mieux…j’ai bien du mal à garder l’allure, et je commence même à me demander ce que je fais là…non mais arrête mon gars, tu es sur le parcours du Marathon de New-York, cela fait 10 km que tu galères alors tu t’en tapes et tu essayes de profiter de l’ambiance…et là tout d’un coup cela va beaucoup mieux…je te rassure, je ne cours évidement pas plus vite, bien au contraire même.

Chose magique, je crois que depuis bien longtemps, me voilà à sourire en courant, enfin est ce que je cours encore…finalement non, je me promène dans les rues de Brooklyn puis du Queens en essayant de m’imprégner au maximum de l’ambiance de folie qui règne sur les trottoirs…je crois que c’est cela la grande caractéristique de ce marathon…une « ambiance de ligne d’arrivée » du début à la fin…des applaudissements, des encouragements, des cris…franchement un truc de folie…

Je continue d’observer cela avec des yeux d’enfant émerveillé, comme si je n’étais que spectateur…et pourtant je continue péniblement d’avancer…le nouveau objectif est de terminer la course sans tricher, aka sans marcher!

Il est temps de quitter le Queens pour rejoindre Manhattan en traversant le Quensborough bridge…et ça grimpe un peu…on a beau avoir déjà dépassé le semi-marathon, je suis toujours autant entouré de coureurs des 4 coins du globe…c’est limite oppressant…et ne voilà-t-il pas qu’italien me bouscule en me doublant…évidement je râle un peu… et ce co…uillon m’engueule car je devrais regarder en arrière pour éviter de me faire tamponner…enfin bon…quelques minutes après, j’ai l’impression que la ligne d’arrivée est dans 200 mètres tellement une foule bruyante nous accueille pour fêter notre arrivée à Manhattan…le truc de malade, surement mon plus beau souvenir…

Pourtant il nous reste encore la First avenue à remonter pour faire les quelques centaines de mètre réglementaire dans le Bronx avant de longer Central Park vers la ligne d’arrivée sur la Fifth Avenue…

IMG_5100

En parlant de Bronx, c’est sur le pont pour rejoindre le dernier Borough de NYC, que mon mental lâche l’affaire…je marche…je vais à partir de ce moment alterner la marche et la course à pied…le marathon c’est terminé pour moi…d’autant plus que dans la 5ème avenue mon estomac commence à vidanger du Gatorade…à 5 reprises je me vide contre un arbre, la classe à Dallas ou Manhattan pour être précis…je marche de plus en plus, et ce qui est appréciable ici, c’est que les gens te félicitent, t’encouragent au lieu de te reprocher de marcher…

IMG_5099

Mon calvaire va bientôt se terminer en tournant deux fois sur ma droite pour rentrer dans Central Park et sa dernière ligne droite vers l’arche d’arrivée…normalement je devrais courir pour le « retour à l’écurie » mais le mélange de ras le bol et d’envie d’en profiter un max fait que je vais terminer en marchant, de toute façon à quoi bon faire 2 minutes de moins…

IMG_5107Voilà c’est fait, je suis finisher du marathon de New-York…

img_5109.jpgJe récupère ma médaille …

IMG_5110… une couverture de survie pour essayer de se réchauffer et je file me placer pour voir Marie en terminer avec son premier vrai marathon…enfin c’est ce que j’espérais encore à ce moment là avant de découvrir le labyrinthe infranchissable de barrières m’empêchant d’approcher le parcours à moins de 400 mètres sans fendre la foule sur 5 km…c’est vraiment ma grosse déception du dimanche cette zone d’arrivée, même si je comprends les raisons sécuritaires…

img_5116.jpgJe me console en me promenant au milieu d’une horde de « Walking (ex-running) deads » dans les rues embrumées de NYC!!!

IMG_5129Il est temps de retourner à l’hôtel se réchauffer un peu…

 

IMG_5135…mais ce qui est magique à New-York, c’est que tu n’as pas besoin d’attendre d’arriver chez toi pour te réchauffer : les félicitations des inconnus dans la rue réchauffent bien le l’âme mais en plus les gens te laissent une place assise dans le métro…et certains même te propose leur blouson pour te réchauffer…

 

Voilà, ma journée marathon est terminée après une grosse douche bien chaude, une séance de Life+, un Whopper with cheese et une petite balade nocturne sur Time Square…

IMG_5140


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s