Objectif Dakar – Semaine 7/7

La dernière semaine avant le marathon, peut-on vraiment parler de semaine d’entrainement, il n’y a plus rien à faire pour être prêt pour le grand jour, le point final de ces 7 semaines…ce qui n’a pas été fait avant ne peut plus être rattraper.

Maintenant il s’agit de se reposer pour arriver frais et en pleine forme dimanche matin…

Lundi 8 Février

Programme : Footing 45′

Elle : Repos, bien trop de chose à régler avant de partir en vacances au Sénégal…

LuiRepos, tout autant de chose à faire avant de partir à Dakar dont le vaccin contre la fièvre jaune et se faire prescrire les médicaments contre le paludisme. Deux conseils au passage : penser à faire votre vaccin contre la fièvre jaune au moins 10 jours avant votre roma7.jpgdépart (c’est écrit sur la boite lol) et non 3 jours avant comme Lui et pour ne pas vous ruiner pour les médicaments contre le paludisme, si vous êtes parisiens, Lui vous conseille la pharmacie de la place Monge…

  • Infirmerie :
    • application de chaud sur le mollet gauche : 1 fois
    •  capillarisation avec le Compex du mollet gauche : 4 fois
    • travail en excentrique du mollet : 3×10 montées et descentes rapides sur 2 jambes

Mardi 9 Février

Programme : Footing 45’

Elle : Repos

Luitoujours en test du mollet sur le terrain…en « augmentant la distance »  3 répétitions de 2000 m de course lente alternés avec 400 m de marcheroma8.jpg

  • 47’09 «
  • 7,21 km
  • Allure moyenne de 6’32 »/km
    • tour 1 : 5’21″/km
    • tour 2 : 5’45″/km
    • tour 3 : 5’49″/km
  • Remarque : pas de douleur au mollet pendant l’effort…toujours le dessus de la cheville gauche qui couine un peu…

 

  • Infirmerie :
    • application de chaud (2 fois)
    • programme « Récupération Active » du Compex (5 fois)

 

 

Mercredi 10 Février

Programme : Footing 45’

Elle : Après une nuit blanche, un dernier footing avant de prendre l’avion pour Dakar…fatouma 10.jpg

  • 30’30″
  • 5,31 km
  • 5’45″/km
  • Remarque : la valise terminée à 4h du matin, rdv à l’aéroport à 7h…pas le temps de dormir alors autant aller courir un peu…

 

Lui : Petite nuit avant de prendre l’avion le matin avec une escale à Casablanca. L’avantage du Compex c’est que Lui peut continuer à vasculariser son mollet gauche même dans l’avion…bien pratique quand on passe la journée assis (2 fois dans le vol Paris/Casablanca et 2 fois dans le vol Casablanca/Dakar)

 

Jeudi 11 Février (matin)

Programme : Repos

ElleIl fait chaud pour cette saison…Elle et Lui testent la météo de Dakar à 7h30 (heure defatouma 12.jpg départ du marathon) avec un footing dans un parc à côté de leur logement.

  • 40’16″
  • 7,11 km
  • 5’40″/km
  • Remarque :

 

Lui : même « punition » qu’Elle avec une pause de 400 m de marche après 2000 m de course avant de faire 4,4 km (un peu sa sortie longue de la préparation marathon lol)IMG_6448.JPG

  • 40’16″
  • 6,82 km
  • Allure moyenne de 5’55″ /km
    • tour 1 : 5’42″/km
    • tour 2 : 5’25″/km
  • remarque : pas de douleur à l’effort sur le mollet gauche mais confirmation de cette douleur chronique depuis le marathon de Prague sur la cheville gauche…c’est tout de même bon signe tout ça pour l’écho de contrôle de demain matin…Lui commence à réfléchir à comment faire au mieux sur la dernière semaine pour reprendre progressivement et envisager de faire le marathon dans un peu plus d’une semaine…

Jeudi 11 Février (soir)

Elle et Lui : Nous avons eu la chance d’être invité à participer à la dernière session d’entrainement d’un club local de course à pied : Les Caïmans de Dakar (nous aurons l’occasion de vous en reparler prochainement).

Rdv est pris à 18h30 à leur QG en bord de mer. Est c’est parti pour 30 minutes de footing en bord de mer agrémenter de discussion au grès des foulées. Le tout se terminant par 3 tours autour du Baobab à 10 mètres de notre point d’arrivée pour nous porter chance dimanche matin

  • 30’31″
  • 5,05 km
  • 5’56 « /km
  • Remarque : super sympa et à priori ils ont trouvé leur premier semi-marathon de 2017

Bilan de la préparation

Elle : Ayait c’est finit, Elle se dit heureuse de se lancer ce genre de défi. La vie n’est rien sans dépassement de soi.

Se lancer dans l’idée de faire un MARATHON après la SAINTELYON car elle se dit réconcilier avec la distance Marathon était plus qu’un défi physique.

7 semaines de préparation Pourquoi pas?  y en a bien qui arrive à finir un marathon sans prépa. Donc Lets go !

Au fil de la prépa, un peu d’appréhension, de questionnement, de doutes…sinon c’est trop facile.

Est-ce suffisant? Le retour au niveau est plus difficile que ce qu’Elle imaginait.

Les séance s’enchainent, certaines très bien, d’autres catastrophiques, d’autres ne sont pas faites.

Mais la prépa parfaite existe t-elle? Elle en ressort avec la conclusion que NON , que le travail est fait, et que ce marathon Elle le finira quoi qu’il arrive. On parle beaucoup de MENTAL, Elle dirait qu’il faut croire en soi et en ses capacités « PENSEE POSITIVE ».

Certains diront « tu n’as pas assez travaillé », « tu n’as pas le niveau », au fond on s’en fiche, TOI seul te connait. Tends l’oreille, prends les bons conseils et BOSSES pour y arriver.

Elle a confiance en elle, et sa priorité est de se faire PLAISIR.

Parlons chiffres

  • Course à pied :
    • 26 sorties
    • 266 km

Lui : peut-on vraiment parler de préparation dans son cas…avec une désinsertion musculaire la deuxième semaine de la préparation, c’est 7 semaines ont plus été une course contre la montre pour essayer d’être « valide » pour le 14 Février. Compétition biologique contre soi-même pas totalement perdue pour Lui mais c’est à peine un match nul en faveur de la blessure…

Le corps médical lui conseille de rester sagement derrière les barrières pour encourager les autres participants…

Parlons chiffres :

  • Course à pied :
    • 9 sorties (dont 0 fractionné court, 0 fractionné long, 0 séance en côte, 0 sortie longue)
    • 52,95km
  • Vélo :
    • 1 sortie
    • 14,4 km
  • Natation :
    • 0 sortie
    • 0 km

Pour Lui : courir dimanche le match Pour/Contre

Pour :

  • Lui n’aime pas abandonner
  • Tout est déjà payé et prévu de longue date
  • Courir un marathon à Dakar cela n’arrive pas souvent, et en particulier sur une autoroute pour son inauguration. Il n’est pas certain qu’il y est un marathon de Dakar l’année prochaine et assurément le parcours devra changer.
  • Lui n’a pas mal au mollet gauche
  • Sur les 5 marathons que Lui a déjà terminé, celui de Toulouse et de Prague ont été réalisé avec des blessures volontairement ignorées (écrasement du ménisque pour Toulouse et tendinite fissuraire du tibial postérieur gauche pour celui de Prague)…ce n’est pas une excuse mais c’est un fait…l’autre fait c’est qu’après ces deux marathons les soins médicaux ont été long… (« Non mais là on est dans les « Pour », andouille !!!! »)
  • Lui préfère avoir des regrets d’avoir fait l’idiot à participer à ce marathon et terminer blessé que d’avoir le remord de ne pas avoir essayé…
  • Il faut être positif, il y a tout de même une chance (même minime) que tout se passe bien…

 Contre :

  • Une cicatrisation musculaire non consolidée et non fonctionnelle à 100%
  • Une quasi-certitude de terminer la course (si Lui arrive à faire les 42,195 km) blessé et devoir recommencer les soins à zéro…
  • Ne pas prendre de plaisir du tout du fait d’une douleur éventuelle
  • Ne pas pouvoir tout donner sur le parcours
  • Réduire sa mobilité et être handicaper pour profiter de sa semaine de vacances au Sénégal après la course.

Conclusion :

A l’origine, Lui devait se décider après l’écho de contrôle du 5 Février, mais comme la conclusion du médecin n’était pas à son goût (et de ne pas ressentir de douleur à l’effort). Alors l’échéance de la décision finale a été repoussée au Jeudi 11 Février au moment du retrait des dossards pour voir s’il est possible de basculer son inscription sur le semi-marathon…bon la « chienlit » (poke au Général) ambiante pour le retrait des dossards a fait que le changement n’est pas envisageable…donc Lui sera sur la ligne de départ dimanche matin à 7h30 avec Elle, mais peut-être pas à l’arrivée en ce qui le concerne…ou la chronique d’une blessure/connerie annoncée…

 

 


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s