Un mort sur L’IronMan Frankfurt 2015 : hyponatrémie

evento_ironman_frankfurt_2014Le docteur  Latasch responsable des services médicaux de secours pour la ville de Francfort a confirmé la mort mardi 7 Juillet 2015 d’un participant amateur britannique de 30 ans (et non un  australien de 40 ans comme annoncé initialement) suite à un œdème cérébrale, conséquence d’une hyponatrémie. (source : http://www.fnp.de/lokales/frankfurt/Ironman-Teilnehmer-liegt-im-Sterben;art675,1483204)

L’hyponatrémie  est un trouble hydroélectrique, une concentration en sodium dans le sang trop faible, l’eau contenu dans le sang a alors tendance à pénétrer dans les cellules par osmose pour équilibrer la concentration en sodium entre le milieu extracellulaire et intracellulaire jusqu’à provoquer un œdème.

Une hyperhydratation avec de l’eau faiblement minéralisée est généralement la cause principale de l’hyponatrémie. Cela semble être le cas pour ce britannique.

Comme l’IronMan de Nice une semaine avant, l’IronMan de Francfort s’est déroulé sous des températures caniculaires entraînant un nombre d’abandon particulièrement élevé par rapport aux années précédentes : 34,5% en 2015 à comparer avec les 19 à 20% habituels.

2015-07-09_165911

http://www.coachcox.co.uk/2015/07/06/ironman-frankfurt-2015-results-and-analysis/

De plus on peut noter que 23 participants ont terminé leur triple effort à l’hôpital dont 7 en soins intensifs (parmi ces 7 patients, 4 sont ressortis ce mercredi de l’hôpital)

La société privée Ironman World Championships organisant ces triathlons de l’extrême un peu partout autour du globe ne semble pas à mettre en cause. Comme le note le Professeur Latasch, les zones de ravitaillement étaient correctement fournies en boissons et aliments.

IronMan Europe présente ses condoléances à la famille et les amis de la victime et participe à l’enquête qui est en cours pour déterminer les responsabilités. Elle confirme qu’elle fait son maximum pour assurer l’intégrité physique des participants à ses épreuves.

Cette triste nouvelle permet de remettre en perceptive si il était nécessaire que les « amateurs » s’alignant au départ d’une course comme l’IronMan (et surement le marathon est dans le même cas à moindre mesure) ne sont pas complètement des amateurs. Etre triathlète et coureur de fond est un sport technique au niveau physique, mental, nutritionnel,…

Une organisation aussi parfaite qu’elle puisse être ne peut pas protéger un sportif contre lui-même.

La recherche du dépassement de soi doit aller de pair avec une connaissance de soi même et de son corps.

Par cette saison chaude qu’est l’été, l’hydratation est une chose à ne pas négliger, alors bon entrainement à vous mais sortez couvert : hydratation avant, pendant et après l’effort mais manger équilibré aussi…


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s